Comment revenir après une longue absence ?

J’ai longtemps redouté et reporté ce moment. Non pas parce que je n’avais pas envie de revenir mais bien parce que je ne savais pas comment le faire.

Vous l’avez sûrement remarqué mais cela fait plusieurs mois que j’ai complètement déserté les réseaux sociaux et le blog. J’avais d’ailleurs rédigé un article à ce propos en août dernier. Mais voilà enfin le moment tant attendu de l’article signant mon retour.

Cet article j’ai mis du temps à le rédiger car sincèrement, je ne sais absolument pas si je dois continuer ou arrêter mon blog. Certes, l’engouement que j’avais à prendre le temps de poster le meilleur article possible sur le produit que je souhaitais présenter me manque. Mais aussi l’interaction que je pouvais avoir avec vous, mes lecteurs. Cependant, avec le temps je me suis rendue compte qu’il y avait de moins en moins d’interactions. Et pourtant c’est tellement important pour nous, blogueurs, d’avoir un retour de votre part, au-delà des vues, pour savoir si l’article vous a plu ou non. Surtout que depuis le début de l’année, mes vues ne font que baisser (même si j’ai eu des pics de vues pendant mon absence). Donc je me suis demandée à plusieurs reprises s’il ne fallait pas que je tire ma révérence parce que peut-être qu’au final, vous vous êtes lassés de mes articles tout simplement.

Une chose est sûre : j’aime bloguer. Mais pour bloguer, il y a deux choses essentielles : des photos et du texte. J’aime écrire, cela reste indéniable. Cela me permet de m’évader et de laisser libre cours à mon imagination. Par contre, prendre des photos est devenu un obstacle insurmontable. Chaque essai se révéla plus difficile que je ne l’imaginais. Les jours, les semaines et les mois passent sans que je n’arrive à prendre la moindre photo et par conséquent, à revenir.

J’ai l’impression que la passion qui me nourrissait a disparu. J’ai beau avoir une bonne vingtaine de produits qui n’attendent qu’à être photographiés pour être utilisés, et ce pour certains depuis mai, dès que je rentre dans l’étape du shooting, j’ai un blocage. Je n’arrive pas à trouver le fond et les décorations qui pourraient faire de ma photo, une belle photo. En bref, je n’ai plus d’inspiration. Et puis, face à cet amas de photographies parfaites que l’on voit sur Instagram ou sur les blogs, je me sens dépassée et complètement nulle – là c’est mon perfectionnisme qui parle.

Pourtant, j’ai quelque chose que certaines personnes n’ont pas : la liberté. Je ne suis pas liée à des partenariats non stop. J’ai le mérite d’acheter la quasi-totalité des produits que je vous présente (à l’exception des 4 partenariats que j’ai pu faire). Oui cela coûte énormément d’argent mais au moins je n’attends pas qu’un partenariat arrive pour m’offrir un produit. Je ne quémande pas non plus les marques pour recevoir des produits gratuitement et j’utilise encore moins des plateformes telles qu’Octoly ou encore Hivency. Je me fais mon propre avis et je le délivre de manière totalement libre et subjectif.

Je ne fais pas non plus la course aux likes et aux abonnés. Je trouve cela complètement désolant, voire même écœurant, de voir que nombreuses sont celles qui ne sont là que pour cela. En fait, cette perpétuelle course aux partenariats a tué petit à petit ma passion. De voir que tu te donnes énormément de mal et que tu passes des heures et des heures sur un article pour au final qu’il passe inaperçu, alors que d’autres payent pour le mettre en avant sur les réseaux sociaux, c’est assez déroutant et décourageant.

C’est à se demander si l’avenir du blogging n’est pas le profit à tout prix ? Je crains que oui. La véritable passion et l’unique but non lucratif sont vraiment mis à rude épreuve face à cette surenchère des posts sponsorisés. Sincèrement, personne ne pourra dire qu’Instagram n’est pas devenu un véritable panneau publicitaire. Bien évidemment, les marques sont les premières à se frotter les mains. Et encore, les « influenceurs » portent bien leur nom quand on sait qu’ils sont suivis par beaucoup de personnes mineures, fortement influençables. Tout ça me répugne.

Cela dit, je continue et continuerai de suivre assidument les dernières nouveautés en matière de maquillage et de soins mais je n’en reste pas moins dubitative concernant leur sur-promotion. Je suis moi-même en plein cœur de cette consommation de masse afin d’avoir du contenu pour alimenter mon blog. Mais ce n’est pas pour autant que je force à l’achat en parlant de mon code promo sur une marque chaque jour ou chaque semaine – comme le font les « influenceurs ».

En tout cas, même si mon discours reste répétitif et sera toujours réprobateur face aux personnes qui ne sont pas vraiment là par passion, j’espère néanmoins ne pas être la seule à penser ainsi. De toute manière, tout ce « marketing » ne s’améliorera pas avec le temps.

Au final, cette longue absence m’a fait le plus grand bien car j’ai pu mettre une certaine distance face à cette propagande, souvent masquée, envers une marque dans les « stories » des « influenceurs ». J’ai désormais une vision plus suspicieuse de ce monde virtuel qui m’accompagne chaque jour. Et surtout, j’apprécie le fait d’être une blogueuse silencieuse qui a un œil sur tout et qui n’est certainement pas dupe.

6 petits mots sur “Comment revenir après une longue absence ?

  1. Bon retour à toi! Hâte de te relire et de découvrir tes nouveaux tests produits.
    Pour en revenir à ton ressenti, il faut bloguer pour soi, pour son plaisir et ne pas attendre trop des autres sinon on est déçues… J’avoue par contre qu’un peu de reconnaissance fait toujours plaisir, c’est vrai.
    Bises

  2. Je ne peux que valider tes propos.. Même si je n’ai absolument aucun problème avec les personnes qui souhaitent gagner leur vie avec leurs passions, je trouve que ça en manque beaucoup justement, de passion. Je vois pas mal de posts ou d’articles sur des produits qui n’ont rien à voir avec le sujet d’origine du blog etc etc. J’ai beaucoup de mal avec cette courses aux likes aussi.. Ayant eu un blog il y a longtemps je trouve que l’ambiance est totalement différente maintenant et le partage naturel ou la sincérité entre blogueurs et lecteurs laissent à désirer.. Je comprends tout à fait ce découragement qu’on peut ressentir face à tout ça ! En tout cas le plus important reste d’en être conscient et de faire son bout de chemin en restant soi même ! Bises

    1. Merci beaucoup pour ton retour qui fait plaisir à lire. Je vois qu’on a la même façon de voir les choses !
      Cela fait seulement quelques années que je suis dans la blogosphère mais je remarque déjà le gros changement qui s’opère alors je ne peux qu’approuver ce que tu dis. Gros bisous ♥

  3. Les pauses font toujours du bien 🙂 Et moi je suis contente que tu sois de retour ! 🙂
    Essaie de ne pas trop prêter attention aux réseaux sociaux… si c’est ça qui te fais de la peine. Et on n’oublie pas pourquoi on a décidé d’ouvrir un blog ! 😀
    Bisous !

    1. Merci beaucoup Roberta pour ta fidélité sur le blog 🙂 J’espère que mes articles continueront à te plaire !
      En tout cas, maintenant je suis prête à revenir et plus déterminée que jamais 😀
      Gros bisous ♥

Laisser un petit mot

Votre adresse mail ne sera pas publiée. - Les champs * sont obligatoires