Popularité et Cie.

Cela faisait un bon moment que je souhaitais écrire cet article qui n’a rien à voir avec le monde de la beauté (enfin si quand même un peu). Et j’ose enfin le publier aujourd’hui en espérant qu’il sera bien perçu surtout que je ne suis pas la seule à penser ce genre de choses. Enfin, sachez qu’à la suite de cet article « coup de gueule », vous aurez le droit aux fameux articles de Noël que vous m’avez demandé sur Instagram 😀

Commençons par un seul et unique mot qui prendra tout son sens dans cet article : popularité. J’ai l’impression que c’est l’effet de mode du moment, tout le monde cherche à être le plus populaire possible. On vit donc désormais dans un monde virtuel qui a ce besoin grandissant de reconnaissance et de notoriété. En tout cas c’est ce que je constate de jour en jour sur Instagram. Pour celles qui se demandent pourquoi, sachez que maintenant sur Instagram, il faut absolument avoir le plus d’abonnées possible. Et pour cela, au lieu d’attendre que les gens s’abonnent naturellement à votre compte, il est préférable d’acheter des abonnées (oui oui ça se fait) ou encore d’utiliser des hashtags tels que « followforfollow » ou « likeforlike ». J’utilise moi-même des hashtags mais seulement ceux en rapport avec ma photo et non pas une ribambelle de hashtags qui fait 5 lignes. Donc si vous voyez ce genre de hashtags, n’oubliez pas que cela n’a rien d’anodin.

Mais il n’y a pas que ce stratagème pour récolter rapidement des abonnés, il y a aussi la fameuse technique des concours. Car je connais des comptes qui en font 4 par mois et après elles s’étonnent (faussement) d’atteindre rapidement le nombre de 40 000 abonnés. J’ai moi-même organisé 2 concours et j’ai pu constater une augmentation d’une centaine d’abonnements par concours mais il ne faut pas oublier que pas mal de personnes sont parties à la suite des résultats et que j’en ai bloqué une vingtaine par concours. Enfin bref, personnellement mes concours étaient tous sauf intéressés, d’autant plus que je n’ai pas la bourse à Rothschild pour payer les lots. Mais pour en revenir à cette méthode, ne soyez pas naïfs lorsque vous voyez un « gros » compte qui organisent que des concours et tout le temps. Ce compte est devenu populaire grâce à ses concours.
Petit aparté : Si j’ai bloqué certains comptes c’est parce que ces comptes font partis de la fameuse catégorie des « comptes concours ». Et pour moi les comptes concours ne devraient même pas exister sur Instagram. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’Instagram est un réseau social de partage de photos, et non un site de concours. Et ces comptes concours sont la preuve de cet appât du gain constant de la société actuelle.

Enfin, la dernière « astuce » qui fonctionne très bien ce sont les partages. Ah les partages ! C’est tout gentil, tout mignon quand ils sont fait  spontanément et sans arrière-pensée. Mais ça l’est tout de suite moins quand ce sont des partages complétement intéressés. Ce type de partage est très simple à cibler : une personne demande de reposter la photo ou des photos de son compte sur votre compte et elle choisira ses 4 comptes « coup de cœur ». Mais il ne faut pas se leurrer, le fait de reposter la photo d’un compte sur son propre compte lui fait énormément de pub ;). Et puis elle s’en contrefiche de découvrir de nouveaux univers, ce qu’elle veut c’est encore plus d’abonnés et de visibilité.

Mais, vous vous demandez sûrement la raison de ce besoin de popularité constant ? Les partenariats bien évidemment !
Je me suis renseignée et les marques acceptent la plupart du temps des partenariats à partir de 1 000 abonnés. Donc si on dépasse le millier d’abonnés, on touche le Graal : recevoir des cadeaux gratuitement ! Sauf que certaines acceptent absolument tout et n’importe quoi, tant que ce sont des cadeaux. Et d’autres ont un compte « catalogue » car toutes leurs photos sont en réalité une pub pour la marque partenaire. Sauf que le plus ridicule là-dedans ce sont bien les marques qui parfois ne regardent même pas à qui ils ont affaire. « Oh elle a 45 000 abonnés ! On va lui envoyer du thé détox pour qu’elle nous fasse de la pub ». Sauf que la nana en question a 14 ans. Irresponsabilité de la marque ou de la personne ? Vu son jeune âge, je dirais la marque.

Mais au delà des marques qui proposent des partenariats en tout genre, il y a carrément les sans-gênes qui contactent directement les marques pour avoir des cadeaux. Personnellement, là encore, je suis totalement contre. C’est totalement irrespectueux. En plus, j’ai un bel exemple qui m’a particulièrement « choqué » récemment : une blogueuse qui n’a rien trouvé de mieux que d’appeler le siège d’une marque pour avoir des cadeaux à la suite d’une soirée privée à laquelle nous sommes pourtant toutes reparties avec des cadeaux. Sincèrement c’est quoi ce comportement ? A croire que devenir blogueuse c’est forcément avoir la tonne de partenariats et de cadeaux. Non je suis désolée, être blogueuse ce n’est pas le faire pour la notoriété et les cadeaux mais le partage.

Sauf que désormais, n’importe qui devient blogueuse et youtubeuse du jour au lendemain et pas forcément pour les bonnes raisons. Je m’explique. Pourquoi d’après vous une fille de 14/15 ans (voire moins) ouvre un blog ou une chaine YouTube ? Pour faire comme son idole « EnjoyPhoenix » (oui là j’étais obligée de citer le nom) et se dire qu’elle va devenir aussi populaire qu’elle. Or elle se trompe lourdement. Et puis, quelqu’un pourrait m’expliquer comment une « enfant » peut-elle donner des conseils beauté ? Je ne sais pas vous, mais moi à son âge je n’étais pas autant maquillée et je n’avais surtout pas autant de produits. Le plus flippant c’est que ce sont ces enfants qui sont notre avenir, notre génération future. Et si ça continue, bientôt à 6 ans, les filles seront déjà maquillées comme Kim Kardashian.

Ah et dernier point qui me semble important à aborder. Être blogueuse (je parle en mon nom) ce n’est pas poster un article bâclé tous les 36 du mois, avec 2 photos qui se battent en duel. Être blogueuse ça demande énormément de temps. Personnellement, la quasi totalité de mes articles excèdent les 600 mots (beaucoup sont à plus de 1000 mots) et j’illustre toujours mes articles avec de belles photos explicites. Certes je n’ai qu’un iPhone 5 pour prendre les photos mais j’essaie d’avoir la meilleure qualité possible. Mais quand je vois que des nanas sortent des articles de 200 mots avec 1 ou 2 photos, ou avec des photos de qualité plus que médiocre, je suis toujours autant sidérer de voir que ces articles sont énormément regardés et plaisent. Enfin bref, tout ça pour dire que je ne comprends pas les personnes qui considèrent le blog comme un travail alors qu’elles publient des articles maigres en terme de contenu tous les mois.

Pour conclure sur cet article, sachez que la popularité c’est bien beau, mais tout ceci n’est que virtuel. Il y a une vie, une réalité derrière Instagram, Snapchat, Twitter, Facebook, etc. Et puis, un dernier conseil pour les plus jeunes d’entre-vous qui voudraient devenir populaires, sachez que travailler à l’école c’est plus important que d’acheter des rouges à lèvres MAC. Vivez votre jeunesse sans vous préoccupez de votre apparence et de votre popularité sur les réseaux. Arrêtez de vouloir grandir trop vite. Le plus important pour le moment ce sont vos proches et vos études. Et surtout ne pensez pas que vous pourrez vivre toute votre vie avec des partenariats.


Disclaimer : j’espère sincèrement que cet article sera bien perçu. Je l’ai toujours dit et je le dirais toujours, j’ai créé ce blog il y a un an par passion et pour aider les femmes qui, comme moi, ne trouvaient pas forcément d’avis sur certains produits. Je ne fais pas ça pour les partenariats et l’argent. Et non je ne suis pas jalouse de la popularité de ces filles car au final, je préfère avoir peu d’abonnés sans « tricher », qu’énormément avec toutes « astuces ». Et oui Instagram, enfin la nouvelle mentalité sur Instagram, commence légèrement à m’énerver :’) *C’était mieux avant*

17 petits mots sur “Popularité et Cie.

  1. Je suis d’accord avec toi !
    Apres il ne faut pas ce focalisé dessus et puis après quand on est honnête et qu’on a la conscience tranquille c’est le principal

    1. Merci Marie !
      Je ne me focalise pas dessus mais je voulais simplement rédiger un article là-dessus car ça devient vraiment constant ce genre de comportement…
      Tout à fait ! 😀

  2. Aaaaah j’adore ! ! J’approuve ! ! Plus je te lis plus je t’apprécie ! De nos jours trouver des blogueuses de « valeurs  » est de plus en plus rare ! ! Il est vrai qu’aujourd’hui à chaque article lu ou chaque vidéos sur un produit , j’ai toujours ce petit doute… est elle vraiment sincère ? ?? Et plus cette fille a d’abonnés plus j’ai des doutes !
    Je suis de tout coeur avec toi , tu mérite d’être plus connu et je te le souhaite !!
    Bonne soirée ma belle !!

    1. Merci beaucoup Sabine, ça me touche vraiment ce que tu dis !
      Certaines sont sincères mais c’est rare malheureusement… :/
      Merci mille fois et bonne soirée à toi aussi 🙂

  3. Comment vouloir (mal) faire le buzz et générer des visites avec une belle victimisation dans les règles de l’art…

    1. « tout le monde cherche à être le plus populaire possible. »

    Dixit celle qui récolte des faux abonnés Instagram pour faire grossir son compteur. Dernièrement, plus de 200 abonnées en une semaine, et ensuite plus rien depuis plusieurs jours, sauf des désinscriptions… Et on ne parlera pas des centaines d’autres d’avant.

    2. « Mais il n’y a pas que ce stratagème pour récolter rapidement des abonnés, il y a aussi la fameuse technique des concours. »

    En attendant ça ne t’empêche pas d’y participer, il suffit de voir toutes les photos partagés sur ton fil Instagram. Oh wait… tu as pris soin de tout supprimer avant de poster ton torchon 🙂

    3. « Ah les partages ! C’est tout gentil, tout mignon quand ils sont fait spontanément et sans arrière-pensée. »

    Oui, un peu comme les « Oh merci ma Belle ! », « De rien ma Belle ! » à tout bout de champ. Coucou l’hypocrisie.

    4. « Je me suis renseignée et les marques acceptent la plupart du temps des partenariats à partir de 1 000 abonnés. »

    Voilà pourquoi tu stagnes à 1025 abonnés depuis une semaine 🙂 (cf. point 1).

    5. « *C’était mieux avant* »

    Avant ? De quoi tu parles ? Ton compte Instagram est aussi vieux que mon petit cousin d’un an et demi. Avant tu n’avais pas de blog et tu ne connaissais rien à ce monde… et tu n’y connais toujours rien d’ailleurs.

    6. « il y a carrément les sans-gênes qui contactent directement les marques pour avoir des cadeaux. »

    C’est en général ce que l’on fait lorsqu’on recherche un partenariat, car dans la vie, il y a celles qui se bougent pour évoluer, et il y a celles qui rédigent des articles de plus de 600 mots où elles se plaignent de ne pas être populaire 🙂

    7. « Non je suis désolée, être blogueuse ce n’est pas le faire pour la notoriété et les cadeaux mais le partage. »

    On blog avant tout par passion et par plaisir, alors pourquoi tu te plains de ne faire que 20 vues à peine par article sur ton blog ? Cf. ton roman sur Instagram que tu as encore supprimé 🙂

    8. « Vivez votre jeunesse sans vous préoccupez de votre apparence et de votre popularité sur les réseaux. Arrêtez de vouloir grandir trop vite. »

    Ok maman.

    PS. Ne te fatigue pas à supprimer ce commentaire, il sera reposté encore et encore. L’astuce c’est de supprimer l’article ; )

    1. Chère « Clair », si cela est ton vrai prénom. Sache que je ne vais pas supprimer ton commentaire, comme ça tout le monde pourra voir ta magnifique critique. Et surtout j’aime ta maturité et ton honnêteté en postant ce commentaire de manière anonyme (même si j’ai ton adresse mail et ton adresse IP) et je te remercie d’avoir créé un compte Instagram exprès pour t’abonner à mon compte et recopier ce commentaire sous la photo qui parle de l’article. Passons maintenant à ta critique, je vais y répondre point par point.
      Ce n’est pas un article pour faire le buzz, j’en ai absolument rien à faire. Et puis je ne suis pas la seule à penser ce genre de choses et écrire des articles critiquant la société actuelle. Et je voudrais bien savoir en quoi je me victimise ? Je dis simplement ce que j’en pense et surtout je ne me pose pas en tant que victime.
      1. Si tu savais le nombre de comptes que j’ai bloqué. Et surtout la liste de plus de 200 noms qui sont tous les comptes qui se sont désabonnés à mon compte. Je m’en fiche d’être populaire, et si je voulais être populaire, je posterai plus de photos et cela tous les jours en faisant tout ce qu’il faut faire pour être populaire. Or je ne fais rien de cela. Et c’est sur ce point que je vais passer au 2.
      2. Je participe à des concours et alors ? Je ne fais pas que ça a ce que je sache. Et surtout je supprime les concours qui sont terminés car je ne vois pas l’intérêt de les garder sur mon compte. Et ce qui me fait bien rire c’est que je n’ai rien supprimé avant de poster cet article. Mais absolument rien. Donc cette critique est inutile.
      Preuve que tu ne me connais pas, j’ai du faire 2/3 partages depuis que j’ai créé mon IG et les personnes n’étaient même pas au courant, de plus je ne leur ai même pas demandé de faire de même, je m’en fiche. Le dernier en date était cet été. Mais mise à part cela j’en fais régulièrement. Mais si tu as besoin de preuve, sache que je fais des captures de chaque photo que je supprime 🙂
      3. Cela s’appelle de la politesse. Et il n’y a aucune hypocrisie derrière étant donné que je les connais 🙂
      4. J’ai passé le cap des 1000 abonnés et alors ? Il est où le problème ? Surtout que je ne suis pas passée de 100 à 1000 en une semaine. Et pour information, je n’ai reçu aucune demande de partenariat, et je n’en ai demandé aucune.
      5. Je peux te poser les mêmes questions. Au moins je vois que tu as regardé toutes mes photos IG pour savoir cela et surtout, mon blog a peut être un an mais je suivais des blogueuses bien avant cela. Encore un commentaire inutile qui prouve que tu ne connais rien de ma vie.
      6. Alors en gros, pour toi, pour évoluer il faut demander des partenariats ? Belle mentalité ! Je le rappelle encore une fois car tu n’as pas du bien comprendre, je m’en fiche d’être populaire ou non 🙂 Et je ne m’en suis jamais plaint.
      7. Si tu savais le nombre de nanas qui ne bloguent pas par passion, mais par intérêt ! Et mon roman en question est toujours sur un autre réseau social 🙂 Je l’ai supprimé d’Instagram parce qu’il n’était pas utile sur Instagram dans le sens où il s’agit d’un réseau de partage de photos.
      Bref, si je devais résumer ton commentaire : immature et inutile. De plus, si tu me suis depuis tant de temps pour savoir tant de choses sur moi, pourquoi rédiger un commentaire de manière anonyme ? 🙂 Et je ne te ferais pas ce plaisir de supprimer l’article car il plait à mes lecteurs, et surtout je suis honnête.

  4. Coucou Laurène !
    Je te remercie pour cet article ! Je suis contente de constater une fois de plus (mais on n’en a jamais assez ) qu’une partie des blogueuses sont devenues blogueuse pour de bonnes raisons ! Je comprends tout à fait ce que tu ressens et je valide complètement. Quand on est honnête et intègre, on voit des choses qui font flipper et qui énervent vraiment. Pour instagram, c’est vrai que cela devient la folie. Et les marques, comme les propriétaires de profils peuvent n’avoir aucun scrupule. Quant aux « blogueuses » qui bâclent leur travail et qui arrivent malgré tout à avoir du succès, cela a le don de vraiment m’agacer. Quelle valeur peut avoir le travail après cela?! Quelle image cela donne de notre communauté? Ce week end c’est le salon du livre à Montreuil et je discutais avec une vendeuse et sans dire que j’étais blogueuse, et on n’a parlé du salon. Elle m’a apprit que le lundi 7 était consacré aux pros, « et aux blogueurs qui on réussi à gratter des passes et qui viennent pour essayer d’avoir des partenariats ». Cela m’a un peu refroidi, mais j’ai quand même dit que j’étais blogueuse. Du coup, la femme était étonnée que je n’ai pas « tenté ma chance ». Bonjour l’image que renvoie la blogosphère ! Sans compter qu’une bonne partie des blogueurs au salon se baladait avec un badge sur la poitrine pour faire la promo de leur blog, merci bien quoi (dont une fille que j’ai rencontré et qui avait son blog depuis même pas une semaine! )! J’avoue que cela m’a pas mal dégoûtée et refroidie…
    Donc voilà. Le monde n’est pas toujours rose, même si le lecteur ne s’en rend pas forcément compte. J’espère en tout cas ils croient en nous et en notre intégrité !
    Bises Laurène !

    1. Coucou Maureen,
      Merci pour ton commentaire qui rattrape le niveau du précédent ! Et surtout cela prouve bien que je n’ai pas tort dans mes propos. Cette petite anecdote montre malheureusement la réalité sur le blogosphère… Et surtout cela n’est pas lié qu’au monde de la beauté, mais aussi à celui du livre. Je trouve ça tellement malsain et surtout, comme tu le dis, ça donne une mauvaise image à celles qui ne sont pas là pour les cadeaux et la notoriété. Le principal est de savoir ce que l’on vaut et pourquoi on est là. Je pense que la plupart de notre lectorat aime notre franchise et est là pour passer un bon moment. Et j’espère sincèrement que les lecteurs en règle générale sont assez critiques pour différencier le vrai du faux.
      Merci encore une fois pour ton commentaire et ne t’arrête pas de bloguer car c’est en continuant que l’on donnera une meilleure image des blogueuses !
      Bisous 🙂

      1. Re-coucou !
        Oui, je viens de lire l’immonde pavé que tu as reçu… Je me retiens, parce que j’ai envie de devenir vulgaire quand je vois un tel ramassis de bêtises, pour ne pas dire autre chose. On n’a pas la même conception de l’évolution, et c’est bien pour ça que les blogueuses on une réputation de ramasse miettes… Pour ma part, les marques ne m’ont jamais contacté et je m’en porte très bien et mon blog évolue malgré tout et d’une manière que j’aime…
        Je note aussi que la personne semble s’être donné beaucoup de mal pour te pondre un tel commentaire, à ceci près qu’elle en a oublié chercher à te connaître un minimum avant de poster. Quand on est constipé, il faut se soigner au lieu de chercher l’embrouille à des gens qui n’ont rien demandé (je pars en steak…).
        Bon pour te répondre Laurène, oui malheureusement, on trouve le pire et le meilleur partout, mais ça ne m’empêchera pas de continuer le blog, j’aime trop ce que je fais pour me laisser bouffer par des personnes qui n’en valent pas la peine. J’espère que ça sera le cas de toutes les blopines.
        Enfin, comme tu dis, je fais confiance a nos lecteurs pour apprécier ce qu’on propose, a aimer ou pas nos article, et à apporter des critiques constructives et respectueuses. Je ne comprend pas ce besoin d’être désagréable…
        Bises et pardon pour cette réponse désordonnée et un peu brouillon…

        1. Je pense qu’elle ne vaut pas la peine que tu lui répondes.
          Je te rassure, je n’ai pas non plus été contacté par une marque et mon blog évolue très bien sans. Comme quoi les partenariats ne sont pas essentiels lorsque l’on est blogueuse.
          J’ai l’expression qu’elle m’a épié et écrit tous les éléments qui lui ont paru important. Or tous ses éléments n’ont aucun rapport et ont été détourné de leur véritablement fondement. J’aime bien cette idée xD
          Je suis du même avis et je compte continuer et laisser cet article. C’est mon avis et je ne suis pas la seule à être de cet avis.
          Surtout que les commentaires « désagréables » sont anonymes (enfin pas tout à fait étant donné que j’ai les informations) et puis c’est tellement facile de critiquer des gens derrière un écran et de leur inventer une vie et des objectifs. Ces personnes ne doivent pas avoir de réel but dans la vie, sinon elles ne s’attarderaient pas à écrire cela.
          Enfin bref ! Cette réponse était assez ordonnée finalement 🙂 Bisous !

          1. Oui. Pourquoi perdre du temps pour des personnes qui n’en valent pas la peine. Mais sur le coup, ça m’a mise en boule XD
            Oui, tout à fait. Tant que l’on présente des choses qui nous plaisent, on n’a besoin de rien d’autre pour bloguer ^^
            Oui, c’est dingue… Elle doit avoir du temps à perdre XD Oui, complètement, c’est toi qui guère le contenu de ton blog, tu fais ce que tu veux. Je ne vois pas pourquoi tu devrais te censurer pour une personne que tu ne connais pas et qui n’est même pas aimable.
            Oui, c’est facile, mais il ne faut pas oublier que si cela va trop loin, on peut porter plainte. Ce n’est pas parce qu’on tient un blog que l’on doit se faire harceler ! L’anonymat ne protège pas de tout !
            C’est stupide d’en arriver là, surtout que souvent se sont des gamines qui comprennent tout de travers (ou qui comprenne mais on avis d’être haineuses…) et qui ont besoin de cracher sur les autres pour exister…
            Ahhh quelle tristesse!
            Bisous! <3

  5. Tellement débile ce commentaire par rapport à ton article, qui n’a pas du tout le même but ! Personnellement en créant un blog, je ne savais même pas ce que c’était un partenariat ! J’ai créé mon blog pour le plaisir de partager et je continue à bloguer et à écrire mes articles avec la même motivation ! Pour les partenariats, j’en ai eu qu’au bout d’un an, et j’en ai jamais demandé ! (et j’étais loin des 1000 abonnés, peu importe où). Si la miss d’avant contacte elle-même ses partenariats dans le but d’évoluer, elle a tout compris…
    Bref, moi j’ai bien aimé te lire et je suis d’accord avec tout ce que tu as dit !! 🙂 bisous

    1. Oui, de plus que je sais qui est cette personne. Enfin bref, aucun intérêt ^^.
      Je crois que j’étais comme toi, je ne savais même pas que les marques pouvaient envoyer toute une nouvelle collection à des blogueuses pour qu’elles en fassent un article. Et c’est après que j’ai compris ce monde « parallèle » qui permet aux marques de se faire énormément de pub. De toute façon, je ne suis pas contre les partenariats lorsqu’ils sont bien réalisés et qu’ils sont en accord avec ton univers. Et puis sincèrement, il ne faut pas se leurrer, si les marques remarquent que tu insistes trop, elles te blacklist direct xD
      Merci beaucoup pour ton avis Roberta 🙂 bisous !

  6. Bonjour,
    Je suis tombée sur cet article car comme je te suis sur instagram j’ai vu que tu en avais parlé un moment. Je voulais te dire que je suis entièrement d’accord avec toi : les techniques pour avoir plus d’abonnés (je n’ai que 5 likes sur mes photos et 25 abonnés et je m’en sors très bien !), ou encore les partenariats (pas trop compris l’Intérêt à part recevoir des cadeaux ?!).
    Cependant, quand j’ai lu « Pourquoi d’après vous une fille de 14/15 ans (voire moins) ouvre un blog ou une chaine YouTube ? Pour faire comme son idole « EnjoyPhoenix » (oui là j’étais obligée de citer le nom) et se dire qu’elle va devenir aussi populaire qu’elle. Or elle se trompe lourdement. Et puis, quelqu’un pourrait m’expliquer comment une « enfant » peut-elle donner des conseils beauté ? » Je me suis sentie visée par ce que j’ai crée un blog à 13 ans et demi. Et non je n’ai jamais voulu faire comme « EnjoyPhoenix ». J’ai juste crée un blog, car j’avais envie de partager et d’exposer mon univers aux autres. Je trouve ça vraiment dommage que tu mettes tout le monde dans le même paquet et que tu donnes une image péjorative de ces personnes. Ok, elles n’ont pas à avoir du maquillage à 14 ans (je n’en avais pas à cet âge-là), mais ce n’est parce qu’elle crée un blog qu’elle veut être populaire ! Quand j’ai crée mon blog, je n’en ai parlé à personne de mon entourage (école,amis,famille). Donc non, quand on crée un blog, on ne cherche pas forcément à devenir populaire. Aujourd’hui je donne quelques astuces beauté (j’ai bien dit quelques) sur mon blog mais aucune de maquillage.Parce que même si je suis en 1ère et que je vois plein de personnes de mon âge se maquiller, c’est pas pour autant que je me maquille et que je vais donner des conseils maquillage.

    J’espère vraiment que tu ne l’as pas mal pris ….
    Bref, bonne continuation ! 🙂

    Zahra

    1. Bonjour Zahra,
      Tout d’abord, je te remercie de penser comme moi pour la partie relative à Instagram. Puis, en ce qui concerne les blogs, je vais t’expliquer mon point de vue et non je ne l’ai pas mal pris, au contraire !
      Je trouve qu’à 13 ans, on n’a pas encore conscience de l’impact d’une visibilité sur Internet. Car une fois que l’on créé quelque chose sur Internet, elle y restera à vie et tout le monde peut te critiquer sans limite. De plus, à 13 ans on a pas encore assez de recul sur la vie et on n’a pas encore assez d’expérience pour faire partager des choses. Cela reste bien évidemment mon point de vue. En ce qui concerne EnjoyPhoenix, beaucoup de très jeunes filles s’identifient à elle et veulent devenir comme elle, sauf que cette nana a eu la chance de s’être trouvée au bon endroit et au bon moment.
      Maintenant pour en revenir à toi, je trouve que tu aurais dû en parler à ton entourage, tout du moins à ta famille, car il faut faire très attention sur Internet, surtout à ton âge. Tu penses peut être être assez mature pour gérer tout toute seule mais fais attention. Je suis allée sur ton blog, qui est lifestyle et beauté, et ce qui est bien c’est que tu ne t’exposes pas. Et deuxième bonne chose, c’est que tu fais passer les cours avant le blog.
      Tout ça pour dire que tu n’avais pas à te sentir visée, si tu sais pourquoi tu as créé ton blog, simplement parles-en à ta famille, on ne sait jamais.
      Bonne continuation à toi aussi 🙂 !

  7. Complètement d’accord avec toi ! Bon ok je fais partie de celles qui écrivent tous les 36 du mois. Mais justement je préfère écrire peu souvent qu’écrire un article bâclé histoire de toujours entretenir mon blog, qu’il soit bien référencé et qu’il fasse de l’audimat. J’écris peu d’articles car c’est seulement quand j’en ai envie. Avoir un blog c’est un passe temps, un plaisir, un partage. Certes certaines en vive ou presque mais ce sont souvent des blogueuses qui ont un contenu de qualité et le mérite. Mais il est vrai qu’on voit de nombreux blogs qui essayent de viser ces blogs « élites » et ça se voit. Rien de plus désagréable que de lire un article et de sentir l’indifférence de la blogueuse envers ses lectrices derrière : les blogueuses qui s’intéressent à ses lectrices en vu de partenariats, de followers et d’abonnés.
    Bonne soirée ! Moi je continue sur le chemin de la découverte de ton joli blog.

    1. Je ne blâme absolument pas celles qui ne peuvent pas poster régulièrement des articles car avec les études et le travail je sais que parfois on manque de temps. Et comme tu le dis, le tout est d’avoir un bel article écrit avec passion et plaisir.
      Certaines essaient vraiment de copier ce côté professionnel et d’avoir le plus de vues possibles, tant en négligeant le relationnel, je trouve que ce ne sont pas des blogueuses mais des personnes intéressées. Toutefois, certaines en vivent mais ont oublié ce côté relationnel et c’est bien dommage je trouve.
      Je te souhaite également une bonne soirée et une bonne visite sur mon blog 🙂

Laisser un petit mot

Votre adresse mail ne sera pas publiée. - Les champs * sont obligatoires